Exercice

Le pharmacien : partenaire ou concurrent ?  Abonné

Publié le 29/03/2013
D’ici à quelques semaines, les pharmaciens devront mettre en place les premiers « entretiens pharmaceutiques » pour suivre les patients sous AVK. Un nouveau rôle de conseil et de prévention qui consacre la place croissante prise ces derniers mois par l’officinal. La rémunération supplémentaire dont ils bénéficient fait des jaloux côté médecins. Et certains s’inquiètent de voir la relation médecin-pharmacien évoluer au bénéfice des seconds.

Suivi des AVK et de l’asthme, renouvellement de certaines prescriptions, nouveau rôle de prévention et de conseil, surveillance sourcilleuse de la délivrance de génériques… Ces dernières années, le pharmacien a pris une place croissante dans le système de soins. Au point parfois d’irriter certains médecins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte