Le patron de la FHF prône la réduction des RTT à l’hôpital

Publié le 18/09/2014

Le président de la Fédération hospitalière de France (FHF) souhaite que les hôpitaux puissent "déroger au carcan des 35 heures" accusées d'avoir "déstabilisé" l'organisation des soins, dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France de jeudi. "Une étude que nous avons menée auprès de 151 hôpitaux publics montre que les 35 heures sont devenues un carcan qui a déstabilisé l'hôpital, car les moyens n'ont pas suivi", explique Frédéric Valletoux.

"Aujourd'hui, on commence par gérer le temps de travail des personnels et, ensuite seulement, on organise la prise en charge des patients", affirme le président de la FHF. Evoquant des "situations très hétérogènes, avec un nombre de RTT qui varie de 0 à plus de 20 par an selon l'établissement", la FHF propose "de plafonner les RTT à 15 jours par an". Selon M. Valletoux, "cela permettra de dégager 640.000 journées de travail par an, soit 3.200 équivalents temps plein, soit encore 413 millions d'euros".


Source : legeneraliste.fr