Le parcours de soins est entré dans les mœurs  Abonné

Publié le 06/03/2009

Trois ans après sa mise en place, le parcours de soins n’a pas fondamentalement modifié les relations entre les généralistes et les spécialistes. Mais il a créé davantage de « paperasse », un sujet de perpétuel agacement pour les médecins traitants.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte