Réforme du médicament

Le « oui, mais...» des sénateurs  Abonné

Publié le 04/11/2011
Le Sénat a adopté la semaine dernière le projet de loi de réforme de la sécurité du médicament, sans le bouleverser de fond en comble. Les deux chambres doivent à présent se mettre d’accord sur un texte définitif.

On ne sait pas encore si elle s’appellera Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), comme l’ont adopté les députés ou Agence française de sécurité des produits de santé (Afseps), comme l’ont préféré les sénateurs, mais une chose est sûre?: les pouvoirs de la nouvelle agence chargée de contrôler la sécurité des médicaments seront renforcés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte