Le « oui, mais » des généralistes de la Grange-aux-belles  Abonné

Publié le 12/02/2010

Crédit photo : fp

« Un centre de santé pluridisciplinaire en plein Paris ? A l’époque l’idée n’était pas à la mode. Au contraire même, le regroupement entre professionnels était plutôt mal vu, la crainte étant que les médecins se partagent les patients », sourit le Dr Pierre-Yves Trainard, l’un des généralistes fondateurs du Centre médical de la grange aux belles, situé à équidistance de l’hôpital Saint Louis et du siège du PCF. C’était en 1982.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte