L’avis du Dr Ève Grislin*

« Le "non substituable" a braqué les médecins »  Abonné

Publié le 11/01/2013

« L’obligation de la mention manuscrite "non substituable" ? Cette mesure a eu comme effet de braquer les médecins plutôt que de les inciter à prescrire des génériques. C’est une tâche administrative supplémentaire qui nous noie dans les consultations et empiète sur un temps médical déjà restreint. Cette obligation exaspère les médecins depuis cet été d’autant plus qu’elle est vécue, par eux, comme une sorte de punition. Les généralistes ont l’impression d’être des mauvais élèves qui recopient des lignes pendant leurs heures de colle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte