Le motivé  Abonné

Publié le 17/09/2010

Le généraliste chef de file de la liste d’Union généraliste le reconnaît : « chez nous, la campagne démarre moyen-moyen. Les confrères n’ont pas l’air de s’y intéresser beaucoup ». La faute, estime le Dr Jung, « à la piètre qualité de la communication des grosses centrales syndicales. A force de se rejeter les responsabilités en matière de paralysie conventionnelle et de blocage des honoraires, on ne sait plus très bien qui est responsable de quoi ». Du coup, Georges Jung a décidé de s’appuyer autant que possible sur les réseaux locaux, jouant ainsi la carte de la proximité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte