Le ministère de la Santé baisse les tarifs hospitaliers

Publié le 01/03/2013

Afin de respecter l’Ondam hospitalier (2,6% en 2013), le ministère de la Santé a annoncé jeudi une baisse des tarifs versés aux hôpitaux et aux cliniques pour les actes qu'ils réalisent : 0,84% des tarifs hospitaliers de prise en charge des patients et de 0,21% de ceux des cliniques. Les hôpitaux étant financés à 66% en fonction de leur activité, et cette activité ayant tendance à croître davantage que celle des cliniques privées, le ministère explique ainsi le différentiel dans un communiqué. Selon les estimations du ministère, l'activité hospitalière devrait en effet croître de 2,8% dans le secteur public et de 2% dans le secteur privé. En revanche, les enveloppes budgétaires dites Migac, subventions accordées essentiellement aux hôpitaux pour des missions de service public, vont augmenter de 2,31% à 8,5 milliards d'euros. Cette annonce tend un peu plus les relations entre les pouvoirs publics et le secteur hospitalier. Lundi le rapport Couty qui doit être remis à la ministre de la Santé devrait annoncer une pause dans la T2A qui devrait être en revanche bien accueilli par les hospitaliers, dans la droite ligne de la suppression par le gouvernement du processus de convergence tarifaire entre secteur privé et secteur public.


Source : legeneraliste.fr