Le mépris...  Abonné

Publié le 14/06/2013

Un ami et confrère, cette semaine, reçoit un chèque personnel de 23 euros d'un élu à qui il a eu l'outrecuidance de se plaindre – poliment – de l'absence de règlement d'une consultation en accident de travail, d'un agent de la fonction publique qu'il avait vu trois mois plus tôt. Le prétexte invoqué par l'élu est que la demande de paiement a été postée trop tard. L'administration a ses raisons que l'Assurance Maladie ne connaît pas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte