Prévention

Le médecin traitant au cœur du dépistage du VIH  Abonné

Publié le 10/11/2010
Le Plan VIH/Sida 2010/2014, présenté jeudi dernier, prévoit une généralisation du dépistage chez les 15/70 ans, en dehors de toute notion de risque et via les médecins traitants.

Si la France compte un peu moins de 150 000 patients vivant avec le VIH, on estime que 50 000 autres séropositifs ignorent leur statut. C’est pourquoi, le plan national de lutte contre le VIH/Sida 2010-2014 que le ministère de la Santé a présenté jeudi dernier, met l’accent sur le dépistage, en particulier via le médecin traitant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte