Mucoviscidose

Le médecin généraliste, relais de l’information génétique  Abonné

Publié le 10/04/2009
Éclairer l’intérêt du conseil génétique et guider les apparentés à un cas de mucoviscidose chez lesquels il s’impose, légitime voire primordial, est le rôle du médecin généraliste, au programme des 3es Entretiens de la mucoviscidose, colloque de l’Association « Vaincre la mucoviscidose » (Lyon 29 au 29 mars 2009).

Crédit photo : ©CHU BREST-GARO/PHANIE

La mucoviscidose est la plus fréquente des maladies autosomiques récessives graves et chroniques des populations d'origine européenne. « Une personne sur trente en France est porteuse saine, d’où un risque important qu’il ne faut pas balayer sous prétexte que les cas familiaux sont éloignés, insiste le Dr Faïza Cabet, biologiste moléculaire au CRCM (Centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose) de Lyon. » Sans traitement curatif à ce jour, ce risque doit être pris très au sérieux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte