Si « Le Généraliste » était paru en juin 1904

Le médecin corsaire qui sauva Robinson Crusoé

Publié le 24/06/2015

Chacun sait que Robinson Crusoé a existé et l’on n’ignore pas davantage que c’était en réalité un matelot, André Selkirk, qu’un naufrage avait jeté sur l’île de Juan-Fernandez. Mais on connaît moins celui qui a délivré Robinson, et le personnage mérite quelque attention. C’était un médecin de Bristol, nommé Thomas Dower, que la tarentule des aventures piqua certain jour, à ce point qu’il planta là ses malades, prit une lettre de corsaire et s’embarqua avec plusieurs amis. Il passa par hasard en 1709 à l’île Juan-Fernandez et recueillit Selkirk.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)