Médicament

Le Leem joue la carte de la transparence  Abonné

Publié le 04/02/2011

« Le médicament est aujourd’hui le bon élève de la régulation », explique Christian Lajoux en faisant état d’une croissance de ces dépenses sous les 1 % l’an passé. Le président du Leem entend aussi que le secteur soit un exemple de transparence. En présentant ses vœux à la presse, le patron des patrons de l’industrie du médicament est longuement revenu sur l’affaire Médiator.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte