Le lait, une bonne boisson de récupération  Abonné

Publié le 24/09/2010

Crédit photo : ©Baudrin

Pour le sportif, optimiser son entraînement a pour objectif d’améliorer sa performance le jour de la compétition. « À l’effort, on perd de l’eau puis des protéines selon la sollicitation musculaire » précise Véronique Rousseau, professeur de sport et diététicienne-nutritionniste (Institut National du Sport et de l’Education Physique, Paris). L’apport en protéines et en sucre dans la demi-heure qui suit l’effort permet de relancer la synthèse protéique et de reconstituer le stock de glycogène. « Cette fenêtre métabolique » est capitale dans cette phase.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte