Le gynécologue André Hazout ne fera pas appel de sa condamnation

Publié le 04/04/2014

Le gynécologue André Hazout, condamné à huit ans de prison pour des viols et agressions sexuelles de six patientes, s'est désisté de son appel, ce qui rend sa condamnation définitive, a-t-on appris jeudi de source judiciaire. Quatre jours après sa condamnation le 20 février, son avocat avait fait appel. Le parquet avait alors annoncé qu'il allait former un appel incident pour donner à la cour d'assises amenée à le rejuger la possibilité d'aggraver la peine prononcée en première instance.


Source : legeneraliste.fr