Verbatim

Le grand ras-le-bol des fantassins de la médecine  Abonné

Publié le 02/11/2012

Un généraliste sur deux, parmi les 614 qui ont répondu à notre enquête, affirme que son activité s’est accrue au cours des cinq dernières années… Et, ceci expliquant cela sans doute, vous êtes 74 % à vous dire inquiets pour l’avenir démographique dans votre secteur. Enfin, si on vous pose la question : « Avez-vous déjà eu envie d’arrêter la médecine générale? », Vous êtes six sur dix à répondre que cela vous est souvent (15 %) ou parfois (45 %) arrivé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte