PLFSS 2011

Le gouvernement veut des économies, MG France des moyens  Abonné

Publié le 24/09/2010

Selon les premières fuites parues dans la presse la semaine dernière au sujet du prochain budget de la Sécu (lire www.legeneraliste.fr), les médecins libéraux sont peu touchés, ni en bien ni en mal. Pour autant, « le PLFSS est un moyen de dire quelque chose au secteur ambulatoire, estime Claude Leicher (photo), président de MG France. Nous pensons que le gouvernement et les parlementaires devraient faire un geste envers la médecine libérale, alors qu’en 2010 pour la première fois les honoraires des généralistes sont en baisse de 2 % ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte