Le goût des autres  Abonné

Publié le 23/09/2011

Heureux... mais moins qu’avant ! Ce constat mi-figue mi-raisin résume assez bien les résultats de notre enquête sur les généralistes et le bonheur, lancée dans notre magazine au début de l’été. Le bilan de santé de la profession reste donc positif, mais, il faut bien l’avouer, pas autant que lors de notre précédent coup de sonde au début du quinquennat. En d’autres termes, les 957 généralistes qui ont répondu cette fois vont plutôt bien, au moins pour les deux tiers d’entre eux, mais les signaux qu’ils nous envoient ne rassurent pas complètement sur le moral de la profession.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte