Cinéma

Le généraliste sur grand écran

Publié le 18/08/2010

Au cinéma aussi, les personnages de médecins généralistes ont la cote. Véritable source d’inspiration, le quotidien des blouses blanches a servi de toile de fond aux films « J’ai horreur de l’amour » de Laurence Ferreira Barbosa, à « La Maladie de Sachs » de Michel Deville ou encore au dernier long métrage d’Anne Le Ny, « Les invités de mon père ». La comédienne Karin Viard y interprète une généraliste un peu paumée, qui ne sait plus vraiment pourquoi elle a choisi ce métier : était-ce par vocation ou plutôt pour faire plaisir à son père, médecin lui aussi ? Enfin, le film « Tête de Turc » de Pascal Elbé, toujours à l’affiche, s’ouvre sur un fait divers dans une banlieue mal famée qui met en scène un médecin : Bora, 14 ans, caillasse la voiture du praticien en visite dans une cité et, poussé par ses copains, l’ado surenchérit et lance un cocktail Molotov. Le véhicule prend feu alors que le médecin est toujours à l’intérieur…


Source : legeneraliste.fr