[VIDEO]

Le généraliste Gilles Lazimi à l'origine de la première campagne contre les violences verbales aux enfants

Publié le 12/09/2017
.

.
Crédit photo : KEVIN CURTIS/SPL/PHANIE

"Toutes les violences verbales peuvent avoir des répercussions sur les enfants", explique le Dr Gilles Lazimi. Ce médecin généraliste à Romainville en Seine-Saint-Denis, coordinateur des campagnes contre les "violences éducatives ordinaires" est à l'origine d'une première campagne dédiée aux violences verbales. "Le but n'est pas de culpabiliser mais de réfléchir sur nos pratiques éducatives", souligne-t-il, à propos de cette nouvelle initiative de l'Observatoire de la violence éducative ordinaire et de StopVeo-Enfance sans violences.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)