Prix de la prévention

Le Dr Pierre Voisin, le défi d’un généraliste addictologue breton

Publié le 04/10/2013

Installé à Guidel, petite commune de 10 000 habitants située à une vingtaine de kilomètres de Lorient, le Dr Pierre Voisin* s’est engagé ces dernières années dans la prise en charge de femmes dépendantes aux opiacés. C’est lors de ses consultations que va naître son projet « Femmes et opiacés ». Il s’aperçoit, en effet, que ces femmes, qui prennent pour la plupart un traitement de substitution par méthadone, buprénorphine ou suboxone, ne sont pas informées de la question de la grossesse par rapport à leur situation. « Je me souviens d’une de mes patientes qui n’était manifestement pas heureuse alors qu’elle était entourée et avait une vie sociale. Cette dernière avait, en fait, un désir d’enfant mais pensait ne pas pouvoir mener à bien cette grossesse à cause de son traitement », se souvient-il. Confronté au déficit d’informations des femmes, lui vient alors l’idée de réaliser la brochure « Femmes et opiacés » sur la bonne tolérance des traitements substitutifs sur le bébé pendant une grossesse. Une façon aussi de faire passer le message : « N’arrêtez pas votre traitement ! ».

Depuis, la brochure a été diffusée à tous les généralistes de la région ainsi qu’à tous les professionnels de santé de la périnatalité qu’ils soient libéraux ou hospitaliers, mais aussi aux pharmaciens. Un travail très

apprécié par ses confrères comme par la population. « La brochure a été bien acceptée car nous avons beaucoup communiqué pour que chacun puisse aller au-delà des représentations négatives qu’il pourrait se faire », explique le généraliste morbihannais. Et les regards ont changé sur ces femmes, comme en témoignait l’une de ses patientes qui a été étonnée de l’accueil chaleureux qui lui a été fait à la maternité tout au long de sa grossesse. Un pari réussi !

Généraliste installé à Guidel (Morbihan)

Source : Le Généraliste: 2655