Le Dr Jean-Louis Etienne a décollé de Norvège

Publié le 05/04/2010

L'aventurier des pôles Jean-Louis Etienne a décollé lundi matin de Longyearbyen, dans l'archipel norvégien du Spitzberg (Svalbard), pour la première traversée en solitaire du pôle Nord en ballon. Le médecin-explorateur français, âgé de 63 ans, a pris son envol à 06h10 (04h10 GMT) à bord d'une rozière, un ballon mixte à gaz hélium et air chaud. Le décollage qui a été avancé de quelques heures en raison d'une fenêtre météo favorable. La minuscule nacelle hexagonale du médecin tarnais de Vielmur-sur-Agout (sud-ouest)est bourrée d'instruments de mesure et de la plus haute technologie. La traversé de 3.500 km doit le conduire en Alaska en sept à dix jours en survolant le pôle Nord. Pendant son périple, il doit se livrer à "des mesures scientifiques de CO2, du champ magnétique, des particules en suspension et de l'ozone troposphérique", précise l'organisateur.Tout au long de son vol, Jean-Louis Etienne sera assisté au sol d'une équipe technique et scientifique. Il suivra en permanence sa trajectoire, analysant la direction des vents aux différentes altitudes et lui transmettant les données pour qu'il aille chercher le vent qui le poussera vers l'Alaska. La température extérieure variera autour de moins 30°C. A l'intérieur de la nacelle non pressurisée, il fera 15°C grâce à un chauffage au propane. Mais la réserve de ce gaz, qui ne gèle qu'à moins 44°C, n'exédera pas 15 jours.


Source : legeneraliste.fr