Comité Consultatif national d’éthique

Le DPI mieux cadré  Abonné

Publié le 27/11/2009
Le diagnostic pré-implantatoire (DPI) concerne des maladies génétiques graves et incurables.

Crédit photo : ©GUNILLA ELAM/SPL/PHANIE

« Ces critères ne sont pas remis en cause » précise l’avis 107 du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE). « Le comité a tenu à rappeler qu’il ne faut pas dissocier la recevabilité d’une demande et les conséquences d’une éventuelle interruption médicale de grossesse » a souligné le Dr Dominique Stoppa-Lyonnet (rapporteur de l’avis). « Cela limite les dérives annoncées par certains ». Ainsi, le DPI n’est pas applicable à la FIV classique ni à la possibilité de choisir le sexe de l’enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte