Le Doyen et la Doyenne de l’humanité sont japonais

Publié le 20/08/2014

Décidément, les Japonais battent les records de longévité. Un japonais de 111 ans a officiellement décroché mercredi le titre d'homme le plus vieux au monde, rejoignant sa compatriote de 116 ans, Misao Okawa, au rang des doyens de l'Humanité. Sakari Momoi, né le 5 février 1903 à Minamisoma, est visiblement en forme pour son âge selon les images diffusées par la télévision nippone. M. Momoi a déclaré d'une voix un brin faible, mais néanmoins assurée, qu'il espérait vivre encore deux ans.ent

Sakari Momoi succède à Alexander Imich, un New-Yorkais d'origine polonaise, son aîné d'un jour, qui est décédé en juin dernier à Manhattan. Il n'est pas, de loin, la personne la plus vieille au monde: 59 femmes le surclassaient à la mi-août, sur 73 "super-centenaires" recensés au total dans le monde, selon le Gerontology Research Group (GRG) qui répertorie les actes de naissance des personnes âgées de plus de 110 ans.


Source : legeneraliste.fr