Le dogme des « 5 fruits et légumes par jour » bat-il de l’aile ?  Abonné

Publié le 23/04/2010
L’avis du Dr Jean-Michel Lecerf, chef du Service de Nutrition, Institut Pasteur de Lille

Les messages de santé publique ont un peu tort de mettre en avant des aliments et non pas l’alimentation dans sa globalité. A force de les marteler, le public a cru que fruits et légumes étaient les seuls aliments bénéfiques pour la santé. Il ne peut être que déçu. L’alimentation est plus subtile ! C’est pourquoi à mon sens, le règne de l’aliment-santé est une déviation car tous les aliments par définition sont fonctionnels, peut-être avec des qualités nutritionnelles plus ou moins égales.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte