Le détrartrage des dents diminuerait les risques cardiovasculaires

Publié le 14/11/2011

Une nouvelle étude met en évidence des liens possibles entre mauvaise hygiène dentaire et risque cardiovasculaire. Selon cette recherche, présentée à la conférence annuelle de l'American Heart Association réunie ce week-end à Orlando (Floride, sud-est), un détartrage et nettoyage régulier des dents (au moins deux fois ou plus en deux ans) par un dentiste réduirait le risque de crise cardiaque et d'attaque cérébrale, respectivement, de 24% et de 13%, comparativement à des personnes qui n'ont jamais eu ces soins dentaires. L'étude comprenait plus de 51.000 adultes qui avaient subi au moins un détartrage dentaire partiel ou complet comparativement à un groupe témoin composé de personnes qui n'avaient jamais eu de nettoyage de dents. Aucun des participants à cette étude n'avait été victime d'une crise cardiaque ou d'une attaque cérébrale au début de cette recherche, précisent les auteurs, cardiologues à l'Hôpital général des anciens combattants à Taïpei (Taïwan).


Source : legeneraliste.fr