VIH

Le dépistage généralisé en question  Abonné

Publié le 02/12/2011
A l’occasion de la journée mondiale du Sida, la DGS lance une nouvelle campagne d’information incitant au dépistage du VIH. Mais si tous s’accordent pour dire que ce dépistage est insuffisant

Crédit photo : ©SPL/PHANIE

Octobre 2010 : la HAS et l’InVS recommandaient deux nouvelles mesures afin d’améliorer le dépistage du VIH. D’une part, le généraliser, en le proposant au moins une fois dans leur vie à toutes les personnes de 15 à 70 ans. D’autre part, de renforcer le dépistage ciblé sur les personnes à risque en leur proposant au moins une fois par an. Mais au bout d’un an, on ne peut que constater que la sauce n’a pas encore pris. « Les généralistes ne sont pas convaincus ni n’ont été formés à la généralisation du dépistage, déplore le Pr Willy Rozenbaum (président du Conseil national du Sida).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte