IST à gonocoque

Le dépistage ciblé se dessine  Abonné

Publié le 18/03/2011
Face à la recrudescence des infections à gonocoque, faut-il instaurer un dépistage de ces IST sur tout le territoire, et dans quelles populations ? La HAS vient de publier un rapport évaluant la faisabilité d’une telle mesure.

Crédit photo : ©CDC/PHANIE

Les infections à gonocoques sont en pleine progression. « En effet, les IST et notamment celles à gonocoques avaient quasiment disparu en France, mais depuis les années 2000, les réseaux de surveillance ont constaté leur recrudescence, avec la reprise de comportements sexuels à risque »,relate Isabelle Bongiovanni-Delarozière (HAS). L’infection s’observe chez les hommes - facilement repérable du fait de l’urétrite – mais aussi chez les femmes, pour lesquelles la maladie est le plus souvent asymptomatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte