Douleur

Le défi de la prise en charge à domicile  Abonné

Publié le 18/11/2011
Lutter contre la souffrance du sujet âgé en le maintenant chez lui, c'est l'aider à préserver son autonomie. Un enjeu pour le médecin généraliste qui doit décrypter la plainte au sein de pathologies multiples et coordonner les soins par l'intervention de nombreux acteurs de santé.

Dans la population générale, plus de 70% des personnes de plus de 75 ans vivant à domicile sont polyalgiques. L'appareil locomoteur est le plus souvent concerné, mais zona, maladie de Horton, artérite, cancer, neuropathie diabétique, escarres etc... peuvent aussi être en cause sans oublier les douleurs induites par les soins. La douleur se traduit en termes de dépendance en compromettant 6 des 10 items de la grille GIR et sa prise en charge s'inscrit dans la Charte des Droits de la Personne âgée Dépendante de 1997.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte