Idées suicidaires, burn-out, alcool, médicaments...

Le constat alarmant d'un jeune généraliste sur la santé des externes

Par
Publié le 13/05/2017
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

Certains cherchent longtemps leur sujet de thèse mais Alban Danset n’est pas de ceux-là. Travailler sur la souffrance psychique des externes est un choix qui s’est imposé tôt pour le généraliste. « Lorsque j’étais externe je suis moi-même tombé gravement malade, et beaucoup de mes co-externes n’allaient pas bien à l’époque. À ce moment-là je m’étais donc dit qu’au moment de ma thèse de fin d’études je travaillerais sur ce sujet » confie-t-il. Le généraliste a donc questionné les externes de Tours et de Paris7-Diderot.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)