Le confinement pourrait être allégé d'ici 15 jours selon Véran, deux experts le contredisent

Par
Publié le 17/03/2020
Confinement

Confinement
Crédit photo : GARO/PHANIE

Le confinement généralisé de la population française à peine annoncé, Olivier Véran a annoncé ce mardi sur France Inter que celui-ci pourrait être levé partiellement ou totalement dans une quinzaine de jours. « On est partis sur au moins deux semaines de confinement collectif, on sait que c'est une période qui est nécessaire pour bloquer la circulation du virus », a affirmé le ministre de la Santé, après les annonces d’Emmanuel Macron lundi soir.

« Quinze jours sont nécessaires a minima pour être capable de voir venir les choses et l'évolution de l'épidémie, et si dans quinze jours nous voyons que la situation s'est suffisamment apaisée et que nous pouvons lever tout ou partie des mesures de confinement, nous le ferons », a-t-il ajouté.

Un confinement drastique s'imposait, selon deux experts

Une déclaration surprenante, visant probablement à convaincre les Français de se plier aux règles édictées par le président de la République. Car selon le Dr Rémi Salomon, président de la commission médicale d'établissement de l'AP-HP, et le Pr Philippe Juvin, chef du service Urgences de l’hôpital Pompidou, invités de l'émission Quotidien lundi soir, deux semaines de confinement ne suffiraient pas à enrayer la progression de l'épidémie. D'autant que les mesures annoncées par Emmanuel Macron sont un cran en dessous de ce qu'ils espéraient.

Pour les deux médecins, un « confinement drastique », ne permettant aux Français de sortir seulement « une à deux fois par semaine » pour faire leurs courses et à seulement quelques professions de continuer à travailler (médecins et professionnels de santé, journalistes…) s'imposait. « Nous comprenons les craintes du président sur l’effet majeur qu’a un tel confinement sur l’activité économique, a confié le Pr Juvin. Mais nous vous parlons en tant que médecins. Il fallait un confinement total, maximal ».

Avec le confinement décrit par le Président, « on ne met pas fin à l’épidémie », a-t-il insisté. Et de poursuivre : « les fameux quinze jours sont insuffisants ». De son côté, le Dr Rémi Salomon estime que la durée du confinement annoncé, devrait être au « minimum de deux mois ».

« La Chine a eu son premier patient le 7 décembre. Les autorités ont commencé à isoler mi-janvier et le pays est désormais sur la phase descendante [de l’épidémie], explique le Pr Juvin. Pour nous, cela a commencé il y a un mois. On peut donc penser que dans deux mois on sera sur la phase descendante, enfin je l’espère… »

À en croire ces deux experts, l'hypothèse émise mardi matin par le ministre de la Santé est irréaliste et un confinement de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois, se profile en France. La Chine en est ainsi à son 55e jour de confinement, l'Italie à son dixième, et l'Espagne à son quatrième.


Source : legeneraliste.fr