Si « Le Généraliste » était paru en juin 1910

Le concours d’agrégation au temps jadis

Publié le 04/06/2015

Il fut un temps, pas si lointain que cela où le concours d’agrégation donnait lieu à de véritables joutes oratoires. Ceux plus anciens que nous peuvent encore se rappeler l’épreuve de Malgaigne, orateur disert et combien incisif, nous a-t-il été souvent confirmé. Malgaigne, après une leçon où, comme à son ordinaire, il avait été particulièrement brillant, eut le lendemain le désagrément de lire dans un journal de l’époque ce quatrain féroce :

Dans sa leçon, que si fort vous vantez

Qu’à dit Malgaigne à son docte auditoire ?

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)