Le CNGE critique la Cour de Cassation sur le Cs

Publié le 12/04/2010

Le CNGE a réagi avec vigueur au rejet par la Cour de Cassation du droit au cs pour les généralistes. «Cette décision n’est pas cohérente avec l'esprit de la loi du 17 janvier 2002, qui faisait de la

Médecine Générale une spécialité, ni avec la loi HPST du 21 juillet 2009,» objecte le Collège National des généralistes Enseignants, qui estime que «cette confusion revient à nier l'existence d'un diplôme d'études spécialisées de Médecine Générale en vigueur depuis 2004 et délivré à des milliers d'étudiants en Médecine.» pour le BFGE, les généralistes enseignants s’interrogent : «Comment justifier auprès des internes des exigences du diplôme d'études spécialisées de Médecine Générale ? Quelle est la valeur d'une filière universitaire de haut niveau si tous ses membres y compris les professeurs universitaires titulaires, les maîtres de Conférences, les Chefs de Clinique, et tous les diplômés ne sont toujours pas considérés comme des spécialistes?»


Source : legeneraliste.fr