Le CNCT déplore que la hausse de la TVA épargne le tabac

Publié le 06/02/2012

Le Comité national contre le tabagisme (CNCT) a dénoncé lundi la non-répercussion de la TVA sociale sur le prix du tabac, étudiée par Bercy, «pour faire plaisir au cartel du tabac et aux buralistes». «En répercutant normalement la TVA, la hausse de l’ordre de 10% aurait permis une réduction de la consommation d’environ 4%, voire davantage chez les jeunes», poursuit cette association qui voyait dans la hausse prochaine de la TVA une bonne occasion de renchérir encore le prix du tabac. «Cela aurait également permis d’accroître les recettes fiscales de manière substantielle: entre 700 millions et 1 milliard d’euros, dont une partie aurait pu être utilisée pour aider les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer», ajoute le communiqué du CNCT.


Source : legeneraliste.fr