Révolution numérique

Le cloud, ennemi du secret médical ?  Abonné

Publié le 08/12/2017
Applis santé, objets connectés, services de rendez-vous en ligne... À l’ère du tout numérique, les données de santé n’ont jamais été aussi partagées. Au risque d’une mise à mal du secret professionnel ? Généralistes et patients sont inquiets.
Visu Lead p10-12

Visu Lead p10-12
Crédit photo : luismolinero

« Je tairai les secrets qui me seront confiés ». En 2017, ce passage du serment d’Hippocrate semble un poil désuet. Et pour cause. Aujourd’hui, le secret médical ne s’arrête plus aux murs insonorisés des cabinets de médecine. Big Brother est passé par là. Les données de santé sont transmises, échangées, partagées dans le cloud, à une vitesse telle qu’elles échappent parfois à la plus élémentaire vigilance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte