Le choix du diabétologue Nouvelles molécules, nouvelles pistes Abonné

Publié le 16/10/2009

Les espoirs et interrogations du Dr Tewfik Lachgar, chef du service de diabétologie, Hôpital Simone Veil, Groupement hospitalier Eaubonne-Montmorency.

Débuts prometteurs pour un futur nouvel anti-diabétique oral : actuellement en étude de phase III, la dapagliflozine (DAPA) agit sur la glycémie en augmentant la réabsorption tubulaire du glucose filtré, avec augmentation de l’élimination urinaire du glucose. Un bémol : la survenue plus fréquente d’infections urinaires et de candidoses vaginales. Egalement bientôt la commercialisation en Europe (début 2010) : une nouvelle gliptine, inhibiteur de la DPPIV : la saxagliptine, qui permet de contrôler la glycémie avec une excellente tolérance et des résultats comparables à ceux obtenus avec les…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte