Diabète

Le choix des armes thérapeutiques  Abonné

Publié le 18/11/2011
Si en théorie, tous les antidiabétiques peuvent désormais être utilisés chez le diabétique âgé, certaines situations fréquente en gériatrie comme l’insuffisance rénale ou la dénutrition limite les choix thérapeutiques

Avec près d’un quart des diabétiques âgés de 75 ans et plus, et une prévalence maximale entre 75 et 85 ans, le diabète est devenue une pathologie gériatrique ! Or si « l’excès de risque de mortalité lié au diabète s’atténue avec l’âge, celui-ci persiste, explique le Dr Anne Fagot-Campana (InVs) et la prévention des complications reste un objectif important de prise en charge à des âges avancés ». En d’autres termes, l’âge n’autorise pas à lui seul à lever le pied sur les prescriptions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte