Le certificat de décès électronique plus fiable que le papier

Publié le 05/03/2013

Une étude publiée dans le Bulletin Epidémiologique hebdomadaire du 5 mars montre que les certificats de décès électroniques sont mieux remplis que les certificats papier. Cette étude a analysé plus de 500 000 certificats de décès français reçus en 2010, dont 5% étaient sous forme électronique. Ces derniers contiennent plus de causes déclarées que les certificats papier (+19% chez les moins de 65 ans et +12% chez les plus de 65 ans), le principe général de codage y est plus souvent appliqué (respectivement +2% et +6%) et la proportion de certificats imprécis est inférieur de 51%. « La mise en évidence d’une amélioration de la qualité en passant de la procédure papier à la procédure électronique apporte un argument supplémentaire au déploiement de la certification électronique en France », indiquent les auteurs. Il y a un an, une précédente étude du BEH montrait que les médecins n’étaient pas nombreux à utiliser le certificat de décès électronique.


Source : legeneraliste.fr