Douleurs abdominales aiguës

Le casse-tête du médecin, l'angoisse des parents  Abonné

Publié le 02/10/2009
La plainte «mal de ventre» résume bien des pathologies. L’urgence chirurgicale doit être écartée et quelques examens complémentaires simples – abdomen sans préparation et échographie abdominale essentiellement – sont d’une grande aide.

Un début brutal, l'association d'une défense, d'une contracture, d'une atteinte de l'état général, d'un arrêt des matières et des gaz ou de vomissements bilieux orientent jusqu'à preuve du contraire vers une urgence chirurgicale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte