Le casse-tête des troubles psychiques  Abonné

Publié le 12/03/2010

Sacrée responsabilité. En effet, selon une étude de la Drees, publiée en 2007 et citée en préambule par les trois auteurs de ce volet de l’enquête, les « troubles mentaux » seraient la première cause de morbidité et de recours aux généralistes pour les populations adultes. Et pour répondre aux besoins et aux demandes de ces patients, les praticiens de la médecine générale restent encore aujourd’hui peu formés durant leur cursus. En outre, seule la souffrance psychique de l’adolescent a, à ce jour, fait l’objet de recommandations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte