Exercice

Le CAPI au banc d’essai Abonné

Publié le 29/05/2009
Le CAPI au banc d’essai


©BSIP/INGRAM

Après la polémique, voici l’heure du choix personnel.

Ni les syndicats de médecins libéraux, ni le Conseil de l’Ordre n’en veulent. Pourtant, depuis mi-mai, les Cpam ont commencé à envoyer des courriers aux généralistes pour leur proposer de signer avec elles un engagement d’un nouveau type : le « contrat d’amélioration des pratiques individuelles » (CAPI) qui signe l’apparition de la rémunération à la performance dans le paysage médical français. Si les syndicats font la moue, c’est avant tout pour des raisons politiques : le CAPI se situe en dehors du cadre conventionnel. L’assurance-maladie, qui n’a pas réussi à convaincre ses partenaires, s…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte