Le cap des deux ans  Abonné

Publié le 12/06/2009

Si d’aventure, le médecin, après avoir fait liquider sa pension Carmf, a des velléités de reprendre du service, il peut toujours le faire, dès lors qu’il n’a pas dépassé la limite fatidique des 70 ans au-delà de laquelle il peut se heurter à un refus d’assurance. Même obstacle pour ceux qui rempilent après deux ans d’arrêt, à moins qu’ils soient restés affiliés à la compagnie qui les a assurés tout au long de leur carrière (*).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte