Trois questions au Pr Jean Jacques Baldauf*

« Le cancer le plus apte à être dépisté »  Abonné

Publié le 19/11/2010
?Pourquoi recommander aujourd’hui le dépistage organisé du cancer du col alors que sa mortalité ne cesse de diminuer et que l’on a désormais un moyen de prévention avec la vaccination ? N’est-il pas un peu tard ?

?Pr Jean Jacques Baldauf. Lorsqu’il s’agit de sauver des vies on arrive toujours trop tard et j’aurais, bien sûr, applaudi des deux mains si on avait proposé le dépistage organisé il y a 15 ans… Mais de nombreux arguments plaident toujours en faveur du dépistage organisé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte