Le bocéprévir (Victrelis®), premier antiprotéase dans l’hépatite C  Abonné

Publié le 23/09/2011

Les deux études pivots SPRINT-2 et RESPOND-2 montrent que le bocéprévir augmente les taux de guérison d’un facteur 1,7 à 2,8 chez les patients naïfs ou en échec d’une bithérapie à base d’interféron-ribavirine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte