Le bisphénol A nocif même à faibles doses  Abonné

Publié le 30/09/2011

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

« Il est primordial de limiter l’exposition des femmes enceintes ou allaitantes et des jeunes enfants aux produits renfermant du bisphénol A, notamment les contenants et revêtements destinés au contact alimentaire, les jouets ou encore les articles de puériculture ». Tel est le message lancé par l’Anses, qui publie deux rapports sur ce perturbateur endocrinien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte