Le bégaiement de la marche  Abonné

Publié le 17/04/2009
Parkinson

Crédit photo : ©BSIP/CAVALLINI JAMES

Dans la maladie de Parkinson, à côté de la réduction de la longueur du pas et de la limitation de la vitesse de la marche, deux symptômes paroxystiques viennent accroître le risque de chute et de perte d’autonomie dans la maladie de Parkinson : le freezing et la festination*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte