L’avis du Pr Jean-Frédéric Blicklé*  Abonné

Publié le 15/10/2010

Crédit photo : ©DR

« Cette étude peut sembler négative en ce sens où, contrairement à Steno-2, qui s’adressait à des patients pris en charge plus tardivement, elle n’est pas parvenue à mettre en évidence un bénéfice net - vis-à-vis des évènements cardiovasculaires - d’une multithérapie intensive. Mais rappelons qu’actuellement, même les groupes « standard » sont en général très correctement traités (cholestérol, PA, mise sous statines, IEC..).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte