L’avis du Pr Christophe Vayssiere*  Abonné

Publié le 10/06/2011

« 85 % des diabètes gestationnels (DG) sont de réels DG et non des diabètes de type 2 méconnus. Par définition, il y a toujours un intervalle libre de plusieurs mois et plus souvent de plusieurs années entre l'arrêt du DG à l'accouchement et la survenue éventuelle d'un DT2. La grossesse génère un trouble de la glycorégulation qui disparait après l’accouchement. Pour prévenir l’apparition d’un diabète ultérieur, il est impératif de poursuivre les mesures diététiques préconisées pendant le DG, avec un apport recommandé entre 25 et 35 kcal/kg/j et une alimentation équilibrée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte