HTA

L’automesure, étape clé du succès  Abonné

Publié le 14/02/2014
Dans l’hypertension artérielle, l’éducation thérapeutique est rare à l’hôpital et très peu protocolisée en médecine de ville. Le généraliste doit axer le travail avec son patient sur l’hygiène de vie, l’observance thérapeutique et, surtout, l’automesure.

Crédit photo : BELMONTE / BSIP

Neuf hypertendus sur dix sont exclusivement pris en charge par un généraliste. « L’hypertension artérielle, c’est 20 à 25% de nos consultations, acquiesce le Dr Frédéric Villeneuve, généraliste à Ballancourt-sur-Essonne (Essonne), et formateur sur l’HTA. Malgré cela, « il n’existe pas de programmes organisés de ville sur l’éducation des hypertendus, comme c’est le cas pour les diabétiques ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte