L’arrêté sur la vente de médicaments sur Internet attaqué

Publié le 08/07/2013

La plateforme web 1001Pharmacies qui dispose d’un réseau national d’environ 150 pharmacies a annoncé ce lundi qu’elle allait déposer un recours contre l’arrêté sur la vente en ligne de médicaments sans ordonnance paru le mois dernier. « Il reste beaucoup trop de restrictions pour que les officines puissent développer des nouveaux services sur Internet », déclare son cofondateur Cédric O’Neill. L’arrêté qui doit rentrer en vigueur ce vendredi prévoit notamment que chaque pharmacie ait son propre site web, ce que conteste la société de vente de médicaments en ligne : « Un site web par pharmacie va noyer les particuliers sous plus de 22 000 sites d’e-pharmaciens (...) Cette interdiction engagera donc les pharmacies dans une concurrence déloyale en fonction de leur taille et des moyens financiers ou humains de certaines petites officines » peut-on lire dans le communiqué envoyé aux rédactions. 1001Pharmacies réclame également la mise en place d’un « label sécurité et qualité » obligatoire pour les sites d’e-pharmacies.


Source : legeneraliste.fr